Par Louise Frazer. Traduit par Jean Jr Landry.

Quand les gens pensent à l’école-maison, ils s’imaginent généralement une famille où papa est parti au travail tandis que maman reste au foyer et enseigne à ses enfants. Ce n’est cependant pas toujours le cas et il y a même en réalité de nombreuses exceptions. Qu’en est-il donc de l’école-maison chez les parents uniques? S’agit-il d’une contradiction en soi?

Bien que la vie monoparentale et l’école-maison représentent toutes deux un défi, elles ne sont pas pour autant mutuellement exclusives. Il y a bien des chances que vous ayez déjà fréquenté une personne qui conjugue ces deux réalités sans vous en rendre compte, dans votre groupe d’école-maison ou lors d’une conférence provinciale. Dans un milieu dominé par les familles composées de deux parents, les parents uniques ne cherchent généralement pas à se démarquer.

Vous pourriez vous demander ce qui motive un parent unique à faire le choix de l’école-maison. La réponse est simple: les mêmes choses qui poussent tout parent à le faire. Le plus souvent, l’école-maison est déjà fondée avant que ne survienne la rupture d’un mariage ou la mort d’un partenaire de vie et, en dépit du traumatisme, les motifs pour faire l’école-maison demeurent: les besoins spéciaux ne disparaissent pas, le désir d’offrir une expérience éducative extraordinaire ne se volatilise pas, les valeurs parentales subsistent et par-dessus tout, les moments passés auprès de l’enfant deviennent encore plus précieux.

Donc, les motivations demeurent…mais le défi augmente.

Les parents uniques font face à des défis particuliers lorsqu’il est question de trouver assez de temps dans la journée ou la semaine, de travailler en plus d’enseigner à leurs enfants et, si l’autre parent est toujours impliqué dans la vie de l’enfant, d’équilibrer l’horaire afin d’accommoder tout le monde. Lorsque ces parents sont non seulement confrontés à des changements familiaux drastiques mais doivent en plus se questionner sur la façon de poursuivre l’éducation à la maison tout en composant avec la nécessité de gagner leur vie, cette tâche gargantuesque devient encore plus énorme.

Se réorganiser est donc nécessaire et la façon de s’y prendre varie d’une famille à une autre. Une partie du processus consiste à établir un réseau de soutien fiable. Si vous ou votre groupe d’école-maison désirez faire partie d’un réseau pour parents uniques qui font l’école-maison, voici quelques suggestions:

Soyez délicat: Ne posez pas une myriade de questions sans qu’on vous y invite et évitez les idées préconçues concernant leurs circonstances de vie. Il est fort probable que vous faites erreur de toute façon.

Soyez disponible: Les parents uniques n’ont souvent personne avec qui ils peuvent échanger des idées concernant les défis de l’école-maison. Une oreille qui ne porte aucun jugement est donc d’une valeur inestimable. Ces parents peuvent parfois se sentir dépassés alors que tout semble s’abattre sur eux en même temps. Pensez à la possibilité d’offrir occasionnellement au parent unique une journée ou une moitié de journée afin qu’il puisse visiter son médecin, avancer ses tâches domestiques ou tout simplement se prélasser dans le bain.

Soyez flexible: Équilibrer l’école-maison, le travail et les activités est en soi comparable à marcher sur la corde raide sans filet de sûreté. Participer à toutes les rencontres et activités est donc probablement impossible. Des activités brèves ou informelles peuvent donc être plus faciles à gérer.

Soyez encourageant: Comme tout parent qui fait l’école-maison, les parents uniques peuvent se décourager mais n’ont souvent personne pour leur remonter le moral. Ayez pour eux des mots qui les soutiennent et leur donnent de l’espoir.

Personne ne peut remplir tous ces rôles en même temps. C’est pourquoi il est important pour les parents uniques qui font l’école-maison d’avoir à leur disposition un réseau entier. Faire partie d’un tel réseau, ne serait-ce qu’un peu, peut faire toute la différence.

Note de l’éditeur: Louise Frazer, auteure de cet article, est une maman unique et constitue pour la HSLDA une ressource inestimable dans le cadre de nos efforts visant à appuyer tous nos membres, quelles que soient leurs circonstances. Si vous êtes confrontés à des difficultés dans votre parcours d’éducation à la maison, n’hésitez pas à communiquer avec les bureaux de la HSLDA. Notre équipe est composée de personnes ayant des domaines d’expertise et des parcours de vie très variés. Nous sommes là pour vous aider! (Jetez un œil sur les biographies de notre équipe à la page http://hslda.ca/fr/about/ afin d’en savoir plus sur ceux qui, chez la HSLDA, peuvent être une ressource pour vous dans le cadre de votre école-maison.