Par Jean jr. Landry.

Ainsi donc, vous avez ce projet révolutionnaire d’éduquer vos enfants à domicile? Très bien! Mais si vous faites un tel choix, ne vous apprêtez-vous pas à devenir pour notre société un hors-la-loi? Devrez-vous vous réfugier à la campagne pour dissimuler vos activités illégales? Deviendrez-vous une sorte de rebelle ou de terroriste?

Loin de là! En fait, vous vous apprêtez à vous joindre à un nombre grandissant de parents au Canada qui ont à cœur l’éducation de leurs enfants et qui ont décidé d’en prendre la responsabilité. Votre choix est donc une bonne nouvelle pour la société car vous vous apprêtez à former – humainement et académiquement – un citoyen de qualité qui aura bénéficié d’une éducation privée de haut niveau. De plus, quelle que soit la province ou le territoire que vous habitez au Canada, la législation reconnaîtra votre droit d’éduquer vos propres enfants.

Mais, direz-vous, si la loi est si favorable à l’école-maison, pourquoi avoir besoin d’une association telle que la HSLDA pour défendre nos droits? Principalement parce que plusieurs entités sont également intéressées par l’éducation que vos enfants reçoivent: l’école locale et la commission scolaire d’abord, mais aussi les services sociaux et le gouvernement. Or, dans leur désir légitime de veiller à l’éducation adéquate de vos enfants, il arrive malheureusement que certains intervenants soient tentés d’outrepasser vos droits fondamentaux à ce chapitre. Que ce soit par manque d’information, excès de zèle ou toute autre raison, il peut arriver qu’ils tentent à tort de remettre en question la qualité de l’éducation que vos enfants reçoivent et de vous forcer à vous conformer à leur propre vision de l’éducation ou même de forcer vos enfants à intégrer le système scolaire. La HSLDA veille donc à informer ces gens du bien-fondé de votre démarche et, si nécessaire, à vous défendre lorsque vos droits et libertés sont ignorés malgré tout.

Sachant que la loi est de votre côté, vous pouvez donc envisager de faire l’école à la maison sans vous sentir menacé et en adoptant une attitude de coopération avec les différents intervenants que vous rencontrez. Si par exemple, votre commission scolaire vous demande des comptes sur l’éducation de vos enfants, il est normal de les rassurer puisque c’est leur responsabilité de veiller à ce que les enfants soient instruits convenablement. Personne ne veut que des parents négligents gardent leurs enfants à la maison sans leur fournir une éducation au moins équivalente à ce qu’ils recevraient à l’école. En tant que citoyen responsable, vous pouvez donc collaborer avec leurs efforts en ce sens, sachant qu’ils ne font que leur devoir.

Toutefois, l’approche des commissions scolaires peut varier d’une région à l’autre. Certaines commissions scolaires se contentent de peu alors que d’autres peuvent exiger un droit de regard non seulement sur les résultats de votre éducation mais sur vos méthodes, sur les livres que vous choisissez, voire même sur la vision du monde que vous inculquez à vos enfants. Dans bien des cas, on demande ultimement aux parents de reproduire à la maison le modèle scolaire qui prévaut, ce qui prive l’école-maison de la plupart des avantages qui vous avaient motivé au départ à choisir cette voie. Une telle ingérence n’est généralement pas de mauvaise foi…les structures officielles tendent simplement à l’homogénéisation. Il est donc de la responsabilité du parent de veiller à faire respecter ses droits poliment mais fermement. La HSLDA est votre partenaire à ce chapitre et est en mesure de vous offrir aide et conseils afin de composer avec ces intervenants. Et si les autorités vont jusqu’à utiliser la force pour vous inciter à vous conformer à leur propre système l’éducation, la HSLDA offre le soutien juridique dont vous avez besoin.

Si vous envisagez de faire l’école à la maison, n’hésitez pas à communiquer avec nous pour obtenir des conseils AVANT d’agir. Nous serons en mesure de vous accompagner dans vos démarches, que votre enfant soit encore d’âge préscolaire ou que vous songiez à le retirer de l’école. Ainsi, vous vous assurerez que votre démarche se conforme aux lois de votre province/territoire et que vos rapports avec les divers intervenants se fassent avec le plus d’harmonie possible, tout en respectant vos droits et libertés.

Le site Internet de la HSLDA renferme les principaux renseignements dont vous avez besoin pour que votre expérience d’éducation à la maison soit un succès. Si vous en êtes à vos premiers pas, la section des membres offre un résumé des lois en vigueur dans chaque province et territoire, ainsi que les démarches et formulaires requis pour débuter. Pour des renseignements supplémentaires, vous pouvez également nous téléphoner afin d’obtenir un soutien personnalisé.

Nous vous souhaitons que l’aventure de l’école à la maison soit pour vous une opportunité non seulement d’éduquer vos enfants mais aussi d’apprendre avec eux et de tisser des liens solides et uniques qui dureront toute une vie.