Garder vos enfants à la maison à l’âge du préscolaire allait peut-être de soi pour vous. Les enfants semblent si petits lorsque l’autobus scolaire s’arrête pour la première fois devant la maison pour les faire monter à bord. Mais arrive ensuite la première année du primaire et la société s’attend à ce que les enfants aillent à l’école. Et ce que les gens veulent dire par là, c’est la « vraie » école.

Dans de futurs articles de cette série, nous aborderons d’un point de vue légal le fait de garder vos enfants à la maison pendant ces jeunes années et verrons également quelques trucs pratiques pour poser de solides fondations éducationnelles au cours de ces premières années scolaires. Mais pour l’instant, discutons des raisons pour lesquelles vous devriez vous sentir confiant dans votre décision d’enseigner vous-mêmes à vos enfants.

Premièrement, personne ne connaît et n’aime vos enfants comme vous-mêmes. Connaître les variables qui peuvent affecter vos enfants, connaître leurs préférences, leurs forces et leurs faiblesses et avoir la liberté de modifier spontanément l’horaire d’une journée en réponse à ces variables; voilà précisément la souplesse qui est propre à l’école-maison et qui en fait un succès extraordinaire. Un enseignement individualisé est sans contredit le plus grand bienfait de l’école-maison.

Deuxièmement, les ressources en ligne, les vendeurs d’excellents curriculums ainsi que les conventions et conférences régulières d’école-maison vous donnent accès au même calibre de ressources qu’une salle de classe pourrait posséder. La plupart peuvent d’ailleurs être achetées à très bons prix. En fait, il existe même des sites Internet entièrement destinés à faire l’école-maison gratuitement. Vous pouvez donc adapter votre curriculum aux besoins spécifiques de vos enfants. Il importe peu qu’une salle de classe possède les ressources les plus spectaculaires et avant-gardistes qui soient; si ces ressources ne correspondent pas aux besoins de vos enfants, ce ne sont pas de bonnes ressources. Une fois encore, c’est un exemple de l’éducation individualisée qui s’offre à vos enfants. Les enfants de votre salle de classe n’ont pas tous à utiliser le même programme de maths, par exemple, ni à progresser au même rythme.

Troisièmement, des liens familiaux solides sont la colonne vertébrale d’une saine société. Être capable de maintenir des relations familiales solides est essentiel pour tous les parents, peu importe où leurs enfants sont éduqués. Les nombreuses heures que les enfants passent à chaque semaine loin de leurs parents et sous l’influence des autres adultes et de leurs pairs, ont le potentiel de miner la cellule familiale. Bien entendu, nous sommes d’accord que ces influences extérieures ne sont pas toutes négatives. Beaucoup de bonnes choses peuvent être apprises auprès de nos amis, professeurs, entraîneurs et autres figures d’autorités. Cependant, il vous faudra fournir beaucoup d’efforts intentionnels pour renforcer les valeurs que votre famille désire embrasser si vous ne disposez que de quelques moments en soirée après l’école et entre vos repas et vos divers engagements. Le temps d’apprentissage et le quotidien vécu en famille, quant à eux, vous donneront l’occasion de nourrir et améliorer nos relations familiales pour les années à venir.

Finalement, considérez pour l’instant la notion d’apprendre et d’expérimenter la vie tous ensemble. Plusieurs parents craignent en effet d’enseigner certains sujets à la maison : « Je n’ai jamais été bon en maths », diront-ils. Mais l’un des aspects merveilleux de l’école-maison est le fait d’apprendre avec vos enfants. La clé n’est pas d’avoir toutes les réponses. Le plus important est d’insuffler et d’inspirer chez vos enfants la curiosité et l’amour de l’apprentissage. Lorsqu’une question à laquelle vous ne pouvez pas répondre est soulevée, ne considérez pas cela comme un échec ou une preuve que vous n’êtes fait pour cela. Saisissez plutôt cette opportunité en disant « cherchons ensemble! » Vous lancerez ainsi à votre enfant dans une aventure qui durera toute sa vie, où il cherchera à trouver les réponses plutôt que d’attendre qu’on les lui donne. Nous ne cherchons pas à enseigner à nos enfants comment réussir des examens; nous les outillons pour aimer apprendre et pour passer leur vie à découvrir toutes les nouvelles et merveilleuses réalités de la vie!

Si vous êtes réticent à débuter l’école-maison, prenez un moment pour prendre en ligne de compte tous les facteurs et pas seulement l’aspect académique. Oui, vous pouvez enseigner à vos enfants la science, la grammaire, la géométrie et plus encore. La HSLDA vous offre de nombreuses ressources sur les médias sociaux pour vous aider justement à y arriver. Mais plutôt que de vous enliser dans l’aspect académique, pensez d’abord aux leçons de la vie encore plus importantes que vous pouvez enseigner à vos enfants en leur faisant l’école-maison. L’éducation à domicile est un style de vie qui favorise l’individualité, la curiosité, la cellule familiale et un esprit communautaire.

Il ne fait aucun doute que vous pouvez réussir avec brio à faire l’école-maison à vos enfants. Mais s’il persiste en vous une réticence à vous le prouver à vous-même, pesez également les autres avantages que vous et votre famille pourriez retirer en faisant de l’école-maison votre style de vie. Il est ici question de beaucoup plus que de simples notes et de matières scolaires ou d’accès à un collège. Jetez un œil aux avantages de l’école-maison en consultant la plus récente étude sur le sujet, les histoires à succès d’école-maison partagées par nos membres, ainsi que la propre réponse donnée par Paul Faris, ex-président de la HSLDA Canada, à la question « Est-ce que l’école-maison fonctionne? »

Vous pouvez faire l’école-maison. Et nous pouvons vous aider à le faire. La HSLDA; partenaire de votre réussiste. Si vous avez toujours des questions, nous aimerions vous aider à trouver la réponse. Visitez notre site Internet, communiquez avec nos bureaux ou devenez membre dès aujourd’hui!